Barème kilométrique 2020 – 2021

Le barème kilométrique permet de calculer ses frais et indemnités kilométriques, notamment dans le cadre de la déduction des frais réels pour la déclaration de revenus.

Barème des indemnités kilométriques auto (en euros)

Puissance administrativeJusqu’à 5 000 kmDe 5 001 km à 20 000 kmAu-delà de 20 000 km
3 CV et moinsd x 0,456(d x 0,273) + 915d x 0,318
4 CVd x 0,523(d x 0,294) + 1 147d x 0,352
5 CVd x 0,548(d x 0,308) + 1 200d x 0,368
6 CVd x 0,574(d x 0,323) + 1 256d x 0,386
7 CV et plusd x 0,601(d x 0,340) + 1 301d x 0,405

Barème des indemnités kilométriques moto (en euros)

Puissance fiscaled <= 3 000 kmde 3 001 à 6 000 kmd >= 6 001 km
1 ou 2 CVd x 0,341(d x 0,085) + 768d x 0,213
3, 4, 5 CVd x 0,404(d x 0,071) + 999d x 0,237
> 5 CVd x 0,523(d x 0,068) + 1 365d x 0,295

Barème des indemnités kilométriques scooter (en euros)

d < ou = 2 000 kmde 2 001 à 5 000 kmd > ou = 5 001 km
d x 0,272(d x 0,064) + 416
d x 0,147

Forfait mobilité durable

Le forfait mobilités durables se substitue aux indemnités kilométriques vélo et aux indemnités forfaitaires de covoiturage.

Les moyens de transport qui peuvent être pris en charge par l’employeur sont les suivants :
 

  • Vélo personnel (dont le vélo électrique)
  • Covoiturage en passager et en conducteur
  • Services de mobilité partagée (partage de véhicules électriques ou hybrides, location et mise à disposition en libre service de trottinettes ou de vélos)
  • Transports publics (hors abonnement)

La prise en charge de ces frais prend la forme d’une allocation forfaitaire dénommée « forfait mobilités durables », exonérée de cotisations et contributions sociales, dans la limite de 500 € par an et par salarié.

L’indemnité kilométrique et les impôts

Les frais calculés grâce au barème doivent être déduits de votre revenu imposable, ce qui diminuera par conséquent le taux d’imposition appliqué pour le prélèvement à la source

Défiler vers le haut